Financement loi Monuments Historiques
Suite à l'épidémie du CoVid-19 et à la mise en place du télé-travail de l'ensemble de nos équipes, nous vous invitons à nous contacter de préférence par e-mail.

En savoir plus sur la Loi Monuments Historiques

Financement loi Monuments Historiques

La loi Monuments Historiques n'engendre pas automatiquement un apport important lors d'un investissement, bien au contraire.

L'apport idéal en loi Monuments Historiques ?


La loi Monuments Historique est un dispositif fiscal immobilier permettant aux contribuables français fortement imposés de profiter d'importantes économies d'impôts grâce aux travaux effectuer sur un bien éligible à la défiscalisation Monuments Historiques. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la loi Monuments Historiques n'entraîne pas obligatoirement un apport conséquent. Il est ainsi possible voir préférable d'investir dans un programmes Monuments Historiques sans apport.

Pourquoi investir sans apport en loi Monuments Historiques ?


Le financement bancaire total permet aux investisseurs en loi Monuments Historiques de profiter d'un double effet de levier :
•  L'effet fiscal : les intérêts d'emprunt sont déductibles à 100%.
•  L'effet financier : vous faites travailler de l'argent qui ne vous appartient pas (à un taux supérieur à celui auquel on vous le prête).

Ainsi en investissant avec un minimum d'apport, il est possible optimisez le processus de défiscalisation prévu dans le cadre de la loi Monuments Historiques et bénéficier d'une économie d'impôts plus importante tout en gardant son capital disponible.

Quel prêt pour la loi Monuments Historiques ?


Afin de profiter de cet avantage fiscal supplémentaire et ainsi financer son projet en loi Monuments Historiques, deux types de prêts sont possibles dans le cadre de cet investissement immobilier :

- Le prêt classique basé sur le remboursement mensuel

- Le prêt in fine basé sur le remboursement total en une fois

Lors d'un prêt classique il est possible d'opter pour un  taux fixe ou un taux variable. Notons qu'en terme de sécurité et de prise de risques il est préférable d'opter pour un prêt classique à taux fixe.

Que faire de son apport de départ ?


Ainsi l'apport éventuel, qui était prévu dans le cadre du financement de l'investissement Monuments Historique peut faire l'objet d'un investissement complémentaire. Il est donc possible de placer ce capital sur un support financier peu fiscalisé type assurance-vie tout en choisissant un profil de risques adapté aux objectifs.