Investir dans les œuvres cinématographiques comme dans les monuments historiques
Suite à l'épidémie du CoVid-19 et à la mise en place du télé-travail de l'ensemble de nos équipes, nous vous invitons à nous contacter de préférence par e-mail.

En savoir plus sur la Loi Monuments Historiques

Investir dans les œuvres cinématographiques comme dans les monuments historiques


Il est possible de faire un don pour participer aux travaux de conservation d’un bien Monument historique et ainsi de bénéficier d’avantages fiscaux sous forme de réduction d’impôt. Sur le même principe, il est aussi permis d’investir dans des œuvres cinématographiques afin de les restaurer ou encore de participer à leur numérisation. Ces dons sont à verser au Centre National de l’image animée (CNC).



Investir dans les œuvres cinématographiques : les avantages



Les avantages liés à l’investissement dans les œuvres cinématographiques françaises sont les mêmes que pour la restauration d’un monument. Ainsi 66% du montant du don réalisé est déductible de l’impôt sur le revenu. En revanche, pour être acceptée la remise ne doit pas dépasser 20 % du revenu.

 
 

Investir dans les œuvres cinématographiques : les critères


Le CNC a établi des critères d’éligibilité pour la restauration des films. Les films doivent avoir « un intérêt patrimonial et culturel », le rapport du CNC précise également de "leur esthétique, leur qualité artistique, leur impact sur la société, le courant artistique auquel ils appartiennent ou leur rareté".



Investir dans les œuvres cinématographiques : 79 oeuvres


L'organisme des professionnels du cinéma et une commission d'expert ont donc établi une liste de 79 œuvres cinématographiques qui présentent selon eux un intérêt historique et artistique. Vous avez la possibilité de faire un don dans la liste de ces 79 œuvres.De fait, plus la somme sera importante plus les avantages fiscaux seront importants.

À la réception des dons de mécènes, un certificat fiscal donnant droit à la réduction d’impôt leur est remis et l’argent récolté est bien entendu utilisé à la restauration des œuvres.