Monuments historiques face à la crise sanitaire
Suite à l'épidémie du CoVid-19 et à la mise en place du télé-travail de l'ensemble de nos équipes, nous vous invitons à nous contacter de préférence par e-mail.

En savoir plus sur la Loi Monuments Historiques

Monuments historiques face à la crise sanitaire


La France est constituée de plus de 45 000 biens appartenant au patrimoine historique français. Il s’agit d’édifices inscrits à l’ISMH ou classés Monuments historiques. Ces monuments pour certains ouverts aux publics ont dû fermer leur porte durant cette période de crise sanitaire. L’industrie culturelle et touristique connait vraisemblablement un manque à gagner, car son économie est à l’arrêt.


Le devoir de protection des monuments historiques en période de crise sanitaire

Ces monuments historiques doivent aussi être protégés et entretenus. Ils représentent une mémoire nationale, à transmettre aux générations futures.

Et en période de confinement, les travaux d’entretien et les chantiers de restauration se sont stoppés nets comme on l’illustre le chantier emblématique de Notre Dame de Paris avec un objectif de 5 ans de travaux pour restaurer la cathédrale.


 Les travaux sur les monuments historiques en période de crise sanitaire

Ces biens nécessitent également un entretien particulier. La période a donc ralenti les travaux toutefois les chantiers ont d’ores et déjà repris le secteur peut donc se réjouir de cette reprise.


 Monuments historiques et après-confinement

Afin de préparer au mieux l’après-confinement » et pour soutenir la culture et le patrimoine français, de nombreux monuments historiques se sont associés en lançant le hashtag « CetÉtéJeVisiteLaFrance ». Les frontières seront probablement fermées et les déplacements internationaux largement réduits, quoi de mieux que de découvrir ou redécouvrir les richesses du pays au travers de ses monuments.